Vous êtes dans la rubrique : Associations - Politiques -Institutionne
dimanche 12 juillet 2020

Donald Trump annule la vente du PMS StayNTouch à Shiji Group en 2018 pour protéger la sécurité nationale

 

Le décret émanant de Donald Trump est accessible sur le site de la Maison Blanche sous le titre Order Regarding the Acquisition of Stayntouch, Inc. by Beijing Shiji Information Technology Co., Ltd.

La vente s’est faite en 2018, il y a 2 ans

Dans le cas de la vente de l’intégralité des parts d’une société, les vendeurs ne touchent pas leur argent instantanément. Néanmoins dans le cas de StayNTouch, ça fait 2 ans que Shiji a payé 33 M$ pour acquérir les 77.4% qui lui manquaient.

Ça va être compliqué de faire annuler la vente et faire rembourser les vendeurs ! Comme disait Pierre Dac (ou plutôt H. R. Haldeman si on veut rendre à César ce qui lui appartient) Il est plus facile de faire sortir le dentifrice du tube que de l’y faire rentrer.

Shiji dispose de 120 jours pour vendre StayNTouch

Le décret donne 120 jours à Shiji pour se séparer du PMS StayNTouch à compter du 6 mars 2020.

(b) In order to effectuate this order, not later than 120 days after the date of this order, unless such date is extended for a period not to exceed 90 days, on such written conditions as the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) may impose, the Purchaser shall divest all interests in :

Shiji doit vendre à des intérêts américains !

Le protectionnisme atteint son paroxysme alors que StayNTouch est toujours une société américaine ayant son siège dans le Maryland. Seul son actionnaire a changé.

Among the factors CFIUS may consider in reviewing the proposed sale or transfer are whether the buyer or transferee : is a United States citizen or is owned by United States citizens ; has or has had a direct or indirect contractual, financial, familial, employment, or other close and continuous relationship with the Purchaser, or its officers, employees, or shareholders ; and can demonstrate a willingness and ability to support compliance with this order. In addition, CFIUS may consider whether the proposed sale or transfer would threaten to impair the national security of the United States or undermine the purposes of this order.

La sécurité nationale a bon dos

Le motif invoqué concerne la sécurité nationale. En effet Donal Trump estime que les données des citoyens américains présentes dans le PMS StayNTouch pourraient être utilisées par Shiji. Par contre, si StayNTouch bidouillait les données personnelles de citoyens d’autres pays, ça ne serait pas grave !

Pour illustrer le ridicule de la raison officielle, c’est comme si on disait « ben oui, Accor va utiliser les données des clients des hôtels utilisant D-Edge » au mépris des règles concernant les sociétés cotées : aucune société cotée ne s’amuse à bidouiller/copier/détourner/... les données personnelles et confidentielles qu’une de ses filiales est amenée à traiter. Et si jamais elle le faisait, la sanction des marchés serait radicale et la sanction des autorités boursières serait bien pire encore.

...(a) There is credible evidence that leads me to believe that (1) Beijing Shiji Information Technology Co., Ltd., a public company organized under the laws of China, and (2) its wholly owned direct subsidiary Shiji (Hong Kong) Ltd., a Hong Kong limited company (together, the “Purchaser”), through acquiring an interest in StayNTouch, Inc. (“StayNTouch”), a Delaware corporation, might take action that threatens to impair the national security of the United States ;...

Conclusion

En pleine période de COVID-19 qui pénalise de plein fouet le tourisme à l’échelon mondial, trouver en 120 jours un acquéreur américain prêt à mettre un prix décent et répondant aux exigences de l’empereur du monde va être compliqué. Ce qui l’est encore plus, c’est de supprimer les intégrations que Shiji a légitimement réalisées pour intégrer StayNTouch dans sa gamme de produits.

Si on suit cette logique, aucune entreprise non européenne ne devrait détenir de données personnelles de ressortissants européens. A ce jeu-là, les GAFAM ont bien plus à perdre que Shiji !

Décidément Audiard était visionnaire à propos des gens qui osent tout...

 

 
Image : Donald Trump speaking with supporters at a campaign rally at the Phoenix Convention Center in Phoenix, Arizona in 2016. © Gage Skidmore

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13130 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13130.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »