Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Vos Articles > Les OTA sont-elles dangereuses pour les professionnels (...)
mercredi 24 mai 2017

Les OTA sont-elles dangereuses pour les professionnels du camping ?

Cet article a été soumis pour publication gratuite par un tiers qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce contenu.
 

Camping-and-Co.com, le spécialiste des vacances camping de qualité, soulève une polémique concernant les relations commerciales entre les OTA (Online Travel Agency) et les professionnels du camping.

"Aujourd’hui, les critiques des campings à l’encontre des OTA sont nombreuses. Camping-and-co.com propose des services proches de certaines OTA pour les clients mais sans les contraintes imposées aux campings. Nous voulions donc apporter un regard global sur ce conflit, pour mieux le comprendre et l’appréhender. Car si beaucoup de points sont problématiques, il existe cependant certains aspects bénéfiques dans ces relations commerciales, qu’il faut également prendre en considération".
Guillaume Patrizi, fondateur de Camping-and-Co.com

Les 9 points noirs reprochés par les campings aux OTA

1. Les commissions
Les OTA prélèvent aujourd’hui des commissions élevées pour une simple mise en ligne des produits et services. Compte tenu des outils informatiques existants, ce travail ne demande que peu de temps... et ne justifie donc absolument pas une telle rémunération.
2. Les délais de paiement
Les OTA demandent des délais de paiement excessifs pour faire fructifier leur trésorerie au détriment des professionnels du camping.
3. L’achat de mots-clés
Les OTA procèdent à un "détournement du trafic web" des campings via une politique agressive d’achats du nom des établissements comme mots-clés sur les moteurs de recherche. Le site web d’un camping sera ainsi moins bien référencé par Google, qui mettra en première ligne l’OTA ayant acheté son nom comme mot-clé.
4. Les décotes tarifaires
Les OTA pratiquent également des décotes tarifaires sur les prix communiqués, détournant ainsi encore du trafic sur Internet.
5. La grande braderie
Les OTA font office de braderie permanente, où la seule animation commerciale consiste à agir sur les prix. Ce procédé dévalorise l’ensemble de la profession, et est profondément destructeur pour leur marge.
6. La perte de maîtrise
Les campings perdent la maîtrise de leur distribution car des produits se retrouvent sur une multitude de sites dont ils ne sont pas informés (via des marques blanches).
7. La gestion des stocks
Les campings perdent également la maîtrise de leurs produits du fait de la contrainte de mise à disposition de stocks garantis, des accès obligatoires et permanents pour les OTA à l’ensemble de leur offre.
8. L’e-réputation négative
Les campings subissent également une perte de la maîtrise de leur e-réputation, du fait de la publication d’avis clients négatifs sur les sites des OTA, auxquels ils ne peuvent pas répondre directement.
9. La dévalorisation de l’enseigne
En cas de cession ou de reprise, les entreprises qui ont recours aux OTA subissent une dévalorisation de leur société, au prétexte que la clientèle drainée par les OTA ne leur appartient finalement pas.

Les atouts que devraient avoir toutes les OTA

Les OTA ne représenteront aucun danger pour les professionnels du camping, si elles conservent en tête des notions vitales pour leur activité et leur pérennité :
1. Laisser la main au camping partenaire
Quels que soient leurs accords, les OTA doivent respecter la gérance du professionnel.
2. Un levier commercial efficace.
Dans un contexte aussi atomisé que le monde de l’hôtellerie de plein air, les OTA restent le levier commercial le plus efficace pour un indépendant qui souhaite le rester.
3. Travailler avec des spécialistes
Les professionnels doivent privilégier des accords avec des partenaires spécialistes de leur secteur d’activité, qui comprennent parfaitement leurs problématiques.
4. Une commission lourde... mais finalement rentable
La notion de cherté des commissionnements est relative si l’on considère :
- les tarifs pratiqués auprès de canaux spécifiques (ventes privées et comités d’entreprise),
- les remises de dernière minute pour optimiser leur taux d’occupation,
- les sommes investies dans des annuaires online ou guides consommateurs, pour lesquelles il est impossible de mesurer le retour sur investissement,
- les cotisations fixes que les professionnels sont amenés à payer pour adhérer à des initiatives commerciales.

Que veulent les consommateurs finaux ?

Bien loin de ces préoccupations commerciales, les campeurs veulent, quant à eux, pouvoir bénéficier d’un certain nombre de services qualificatifs :
- Exhaustivité de l’offre,
- Exactitude des informations,
- Facilité de navigation,
- Du conseil, de l’accompagnement et une importante réactivité à leurs demandes,
- Sécurisation des transactions financières,
- Assistance en cas de problème pendant leurs vacances : "Le Tiers de confiance".

"Nous avons dès le départ été conscients de la valeur ajoutée apportée par les OTA. Ainsi, chez Camping-and-co.com, nous avons développé un accompagnement solide de nos clients : bien avant leur séjour, pour les conseiller et connaître parfaitement leurs attentes, mais également pendant leur séjour, en tant que médiateur pour les éventuels litiges avec nos partenaires, et jusqu’après la fin de leurs vacances, pour recueillir leurs avis et faire progresser nos campings sur des axes positifs d’amélioration."
Guillaume Patrizi, fondateur de Camping-and-Co.com

Quelles alternatives possibles ?

Aujourd’hui, les hôteliers de plein air doivent pouvoir maîtriser leur communication, tout en bénéficiant d’un relais et d’une amplification de la politique commerciale issue du système des agences en ligne.

"Chez Camping-and-co.com, plus de 50% de la commission est investie dans des dispositifs visant à accroître la visibilité de nos partenaires. De plus, un call center est ouvert 7/7j pendant la période de basse saison, où les campings sont fermés. Les actions web sont établies en concertation avec eux : les campagnes "adwords", les disponibilités et les tarifs pilotés par les campings depuis leur propre logiciel de réservation, l’animation des ventes, la gestion des litiges et des avis clients pour préserver leur e-réputation, etc. Nous allons aussi plus loin en payant les séjours aux campings avant l’arrivée des clients. Nous avons ainsi 98% de renouvellement de nos partenaires d’une année sur l’autre".
Jean-Michel Maurer, Directeur e-Commerce de Camping-and-co.com

A propos de Camping-and-co.com qui a fourni le contenu de cet article

Lancé en 2012, Camping-and-Co.com est le spécialiste des séjours en camping, alliant qualité et confort pour tous les budgets, avec une sélection de 800 destinations de catégories 2 à 5 étoiles répartis partout en France. Camping-and-Co.com est une marque de Holidays-and-Co créé en 2009 par Guillaume Patrizi et basé à proximité de Saint-Malo. Camping-and-Co.com réunit une offre complète de milliers de séjours en ligne en France et en Europe : Espagne, Italie, Portugal.
Les 12 experts voyagistes de Camping-and-Co.com sélectionnent les meilleures prestations dans différents styles : mobil homes, cottages, emplacements camping, cabanes dans les arbres, yourtes, roulottes.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4682

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/4682 vers sa source ou le lien http://suiv.me/4682.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 

 

Vous souhaitez publier un article éducatif ? Une opinion personnelle ?

Alors cliquez ici.
 

 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »