Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Interviews > Lettre ouverte à Hotelbiz
dimanche 26 mars 2017

Lettre ouverte à Hotelbiz

0
 

Nombreux sont les hôteliers à avoir reçu des emails en provenance d’Hotelbiz. Parmi ces hôteliers, certains se posent des questions sur Hotelbiz. Hotelbiz se positionne comme un annuaire qui vise 500.000 hôtels dans le monde, et qui permet au client de contacter directement l’hôtel, sans intermédiaire. Hotelbiz propose également un abonnement annuel.

Son responsable légal s’est plaint de ne pas voir ses messages publiés sur TH. Sur TH, les messages de ceux qui ont quelque chose à vendre aux hôteliers sont filtrés, car la publicité y est payante. Un message vantant l’abonnement (payant NDLR) à Hotelbiz nous paraît plutôt correspondre à cette définition. Nous avons considéré qu’Hotelbiz était une entreprise commerciale et afin de lever cette ambiguité, nous avons posé des questions à son responsable légal. N’ayant pas obtenu les renseignements auprès du responsable légal d’Hotelbiz malgré plusieurs emails et constatant l’absence de mentions légales du site Hotelbiz, nous lui posons quelques questions de manière publique et espérons une réponse publique :

  1. Qui sont les hôteliers derrière lesquels le responsable d’Hotelbiz se réfugie ?
  2. Quels sont les revenus de la société Hotelbiz hormis l’abonnement annuel proposé aux hôtels pour 120 € annuel ?
  3. Pourquoi indiquer aux hôteliers que cet abonnement sera intégralement investi en marketing ? N’avez vous pas de frais généraux ? N’avez vous pas prévu de réaliser des bénéfices ?
  4. Qui décide des choix stratégiques ? Qui vous conseille ?
  5. Qui décide sur le plan technologique ?
  6. Quelle est la nature de la relation entre Hotelbiz et Book-Secure ? L’outil Book-Secure est gratuit pour les hôteliers car c’est le client qui paie un peu en ligne (comment concurrencer Booking dans ces conditions ?). De son côté Book-Secure commercialise des services plus : référencement et vidéo de présentation.
  7. Qui décide de la stratégie de référencement et de marketing ?
  8. Comment fonctionne le système de paiement de Book-Secure ? Qui touche l’argent et quand ?
  9. Le système de paiement de Book-Secure est-il compatible avec les normes PCI ?
Conditions générales Hotelbiz
Hotelbiz qui sommes nous au 1er mai 2012

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2820

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/2820 vers sa source ou le lien http://suiv.me/2820.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
0
 

Les commentaires

  • 1. Lettre ouverte à Hotelbiz, 29 août 2012, 10:42, par jerome

    Sans me faire l’avocat du diable :

    je suis aller voir leur site.

    Je pense que hotelbiz pêche plutot par manque de moyens (techniques : lien cassés lorsque l’on clique sur le "I") et/ou financiers que d’une volonté de nuire.

    Sur mon secteur, tous les hotels y sont affichés (mails et tel inclus)... part contre y sont meme les hotels fermés depuis 3 ans, ils ont du acheter une DB vraiment ancienne.

    Si on paye 120€, c’est pour un descriptif complet avec lien et photos, ce qui est correct.
    Booksecure est facultatif. A chacun de voir.

    Le tout pour l’hotelier est de savoir si ses 120€ seront rentabilisés.

    Le problème pour hotelbiz sera de gagner en notoriété auprès des clients potentiels. Il n’ont surement pas 30 000€/jour de budget adwords comme Booking.

    Je réfléchis encore mais je crois que je vais m’inscrire. Je vous tiens au courant des retombées.

    Par contre, ou je regrette mes 480€, c’est avec travelavenue :
    Zero retours, pas une visite en 6 semaines sur mon site malgré le lien.

    Ai vraiment l’impression de m’être fait (légalement) avoir (faut vraiment se mefier du démarchage par télephone).

    Je doit surement y etre pour qq chose, faut - parait-il - faire "vivre" sa page...

    En Allemagne , on appelle cela le "Lehrgeld" (payer cher une experience...)

    jerome

  • 2. Lettre ouverte à Hotelbiz, 29 août 2012, 17:15, par Hotelbiz - Jean Figadère

    Réponse officielle d’Hotelbiz

    Vous trouverez ci-dessous mes réponses à votre lettre ouverte à Hotelbiz, dont je vous remercie de pouvoir m’exprimer sur votre site :

    1. TH : Qui sont les hôteliers derrière lesquels le responsable d’Hotelbiz se réfugie ?

    Hotelbiz : Hotelbiz est un portail ouvert à TOUS qui est à l’initiative d’un groupement d’hôteliers indépendants souhaitant offrir une alternative organisée et intelligente face aux OTAs. Ces hôteliers sont -comme beaucoup d’autres- encore contraints de distribuer sur Booking et autres agences de voyages en ligne pour optimiser leur taux d’occupation, et sont tenus par une clause de confidentialité afin de ne pas se voir sanctionner par les OTAs pour cette initiative indépendante.

    2. TH : Quels sont les revenus de la société Hotelbiz hormis l’abonnement annuel proposé aux hôtels pour 120 € annuel ?

    Hotelbiz : Le référencement des hôtels sur Hotelbiz est gratuit. Hotelbiz perçoit ses revenus des hôteliers souhaitant régler une cotisation modique (120 €) pour compléter leur fiche descriptive avec des photos, textes et lien vers leur site web. En bonus, une option gratuite leur est proposée pour intégrer le moteur de réservation en ligne BookSecure (booksecure.fr) sur leur fiche Hotelbiz, améliorant significativement leur taux de conversion, et pouvant être aussi installé gratuitement sur leur propre site web.
    Hotelbiz perçoit des revenus complémentaires grâce aux sponsors publicitaires affichés sur le site.

    3. TH : Pourquoi indiquer aux hôteliers que cet abonnement sera intégralement investi en marketing ? N’avez vous pas de frais généraux ? N’avez vous pas prévu de réaliser des bénéfices ?

    Hotelbiz : En effet, nous investissons intégralement les revenus du site dans notre politique marketing, et envisageons de lancer une campagne publicitaire à la TV. Nous n’avons pas d’objectif de profit pour le moment. Notre seul intérêt est de diffuser le plus largement possible le portail Hotelbiz auprès des hôteliers pour leur offrir un mode de distribution alternatif aux OTAs qui appliquent des frais de distribution sans commune mesure (environ 15%).
    Ce sont les fondateurs du portail Hotelbiz qui supportent donc les frais généraux, ainsi que les développements nécessaires aux futures évolutions qui seront apportées au portail.
    Ainsi, plus il y aura d’hôtels qui règleront leur cotisation sur Hotelbiz, plus grande sera la « visibilité sans commission » des hôteliers sur le web. C’est en quelque sorte le prix pour acquérir notre indépendance face aux OTAs en finançant notre visibilité, dans le but de nous assurer un transfert de marge sur les réservations en ligne. A chacun d’apporter sa pierre à l’édifice pour ceux qui en ont marre de payer des commissions… pour les autres vous continuerez à entretenir le cercle vicieux !

    4. TH : Qui décide des choix stratégiques ? Qui vous conseille ?

    Hotelbiz : C’est naturellement le responsable de la société Hotelbiz qui décide des choix stratégiques de développement et de communication après concertation avec son groupement d’hôteliers. L’expérience acquise dans la direction d’établissements hôteliers a permis à ce groupement d’avoir une vision objective de la politique à mener pour le déploiement d’Hotelbiz.
    Mais ce qui fait surtout notre force, c’est que nous sommes à l’écoute de TOUTES les remarques et critiques, positives ou négatives, lesquelles orientent notre stratégie pour améliorer le service que nous proposons sur Hotelbiz. Donc nos meilleurs conseillers ceux sont vous les hôteliers !

    5. TH : Qui décide sur le plan technologique ?

    Hotelbiz : Le responsable de la société Hotelbiz, accompagné de son directeur technique, décident conjointement des choix technologiques à faire pour le développement du portail Hotelbiz.

    6. TH : Quelle est la nature de la relation entre Hotelbiz et BookSecure ? L’outil BookSecure est gratuit pour les hôteliers car c’est le client qui paie un peu en ligne (comment concurrencer Booking dans ces conditions ?). De son côté BookSecure commercialise des services plus : référencement et vidéo de présentation.

    Hotelbiz : Hotelbiz a opté pour la solution BookSecure car nous recherchions un partenaire commercial pour déployer une solution de réservation en ligne sur le portail afin de permettre aux internautes de consulter en temps réel la disponibilité des hôtels et de pouvoir réserver en ligne 24H/24 et 7J/7 avec une confirmation instantanée de la réservation.
    En effet, BookSecure est proposé gratuitement aux hôteliers (sans frais d’installation, sans licence, sans commission) pour que tout le monde ait accès à la même technologie, de manière équitable, et sans discrimination tarifaire pour ceux ne disposant pas de budget. Il s’agit d’un outil qui peut être utilisé aussi bien par les grands groupes hôteliers que par les petites structures indépendantes. Ainsi, tous les acteurs sont mis sur un même pied d’égalité pour commercialiser leurs chambres sur le web.
    Comment concurrencer Booking ? L’approche d’Hotelbiz est différente de celle de Booking, nous ne sommes pas une OTA… et n’imposons pas aux hôteliers de supporter des frais faramineux pour assurer leur distribution. Ainsi, suite à la demande de plusieurs hôteliers inscrits sur le portail Hotelbiz, BookSecure offrira prochainement à l’hôtelier le choix d’appliquer les frais de réservation à son client ou bien de les prendre à sa charge, sachant qu’il ne s’agit pas d’une commission de 15% ( !) mais seulement de frais fixes (quelques euros) appliqués de manière forfaitaire quel que soit le montant de la réservation, la durée du séjour et le nombre de participants.
    De son côté, en tant que partenaire commercial indépendant, BookSecure est libre de commercialiser d’autres prestations comme le référencement de sites web et la réalisation de vidéo de présentation intégrant son moteur de réservation.

    7. Qui décide de la stratégie de référencement et de marketing ?

    Hotelbiz : Le responsable de la société Hotelbiz met en œuvre la stratégie de référencement et de marketing décidée par les fondateurs du portail au cours de réunions régulières.

    8. Comment fonctionne le système de paiement de BookSecure ? Qui touche l’argent et quand ?

    Hotelbiz : BookSecure intègre la solution de paiement en ligne PAYBOX SYSTEM qui est proposé gratuitement à l’ensemble de ses utilisateurs composés d’hôtels, chambres d’hôtes, locations de vacances, campings, offices de tourisme…
    BookSecure garantit les réservations en ligne en collectant la carte bancaire du client, et perçoit uniquement ses frais de réservation. Le client règle directement l’hôtel avec ses moyens de paiement habituels et selon les usages de l’hôtel.
    Toutefois, suite à de nombreuses demandes, BookSecure proposera prochainement une option de débit immédiat, à laquelle pourra y souscrire l’hôtelier ou non. Ainsi BookSecure attend de recevoir sa licence d’opérateur de voyages et de séjours pour encaisser les règlements des réservations en ligne qui seront revirés immédiatement sur le compte bancaire des hôteliers. Le délai de traitement sera celui nécessaire aux virements bancaires, soit tout au plus quelques jours.

    9. Le système de paiement de BookSecure est-il compatible avec les normes PCI ?

    Hotelbiz : BookSecure externalise sa prestation de paiement en ligne auprès de PAYBOX SYSTEM qui est un acteur majeur sur le marché français, et dispose bien entendu de toutes les certifications répondant aux normes PCI-DSS.

    Enfin je conclurais en ne donnant qu’un seul mot d’ordre : Arrêtons de nous plaindre et Mobilisons-nous avec force et conviction si nous souhaitons sauver notre marge !

    Rendez-vous sur la page d’inscriptions de notre portail hotelbiz.fr

    Merci à BookSecure.fr pour toutes ses informations permettant de répondre à TH.

    Jean FIGADERE - Hotelbiz

  • 3. Lettre ouverte à Hotelbiz, 29 août 2012, 17:42, par Hotelbiz - Jean Figadère

    @ jerome
    Merci de votre soutien, vous faites partie de ceux qui ont compris l’intérêt de notre démarche.

    Hotelbiz est un portail récent qui compte sur la mobilisation du plus grand nombre pour évoluer et offrir le service que tous les hôteliers attendent : toucher 100% de sa réservation en ligne !

    Cela n’est pas une utopie, il suffit de se mobiliser et de passer à l’action.

    La cotisation de 120€ est vite rentabilisée car nous l’investissons intégralement dans la publicité, et en tant que partenaire d’Hotelbiz nous vous offrons un positionnement prioritaire sur notre portail en haut des pages de résultats.

    Il s’agit aussi d’un investissement pour changer la donne, et réduire votre dépendance aux OTAs.

    De plus vous pourrez recevoir davantage de réservations en ligne sur Hotelbiz si vous choisissez l’option gratuite BookSecure ET sur votre site internet si vous y installez le moteur de réservation en ligne.

    C’est simple il n’y a qu’un seul compte à gérer.

    Jean FIGADERE - Hotelbiz

  • 4. Lettre ouverte à Hotelbiz, 3 septembre 2012, 11:59, par MARTIN

    Booksecure est-il compatible avec un channel manager de type availpro, reservit ou bien parity rate ?

    Cdlt

  • 5. Lettre ouverte à Hotelbiz, 3 septembre 2012, 16:03, par TH

    A priori, les lecteurs :

    • se satisfont de l’anonymat le plus complet des "hôteliers",
    • se satisfont du fait que le fondateur sponsorise sa société
    • ne parle aucunement de récupérer un jour son investissement

    Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes !

  • 6. Lettre ouverte à Hotelbiz, 18 octobre 2012, 20:53, par TH

    Nouveau look pour Hotelbiz qui affiche désormais ses contacts. Quel progrès !
    L’utilisation du logo ATOUT FRANCE suppose d’en être membre.
    Quand à l’affichage, il y a manifestement quelques ratés.

  • 7. Lettre ouverte à Hotelbiz, 9 juin 2013, 10:52, par Gérard Marraud

    L’idée de départ est généreuse puisqu’il s’agit de rendre aux hôteliers une grande part des commissions prisent par les OTA. Mais, pour que cela fonctionne, la visibilité d’ HOTELBIZ sur le net doit être équivalente à Booking.com, TripAdvisor et autres centrales de réservation en ligne. C’est loin d’être le cas aujourd’hui et c’est à mon avis un élément incontournable pour la réussite de ce projet.

  • 8. Lettre ouverte à Hotelbiz, 10 juin 2013, 09:10, par TH

    Les afghans ont viré les russes avec les moyens du bord, alors qu’en face les moyens étaient démesurés.
    Si vous voulez être aussi "visible" que Booking & co aux mêmes endroits, il va vous falloir des centaines de millions de dollars.
    Il y a d’autres voix à explorer que les centaines de millions, mais surtout une réflexion de base et des actions qui en découlent

  • 9. Lettre ouverte à Hotelbiz, 27 juillet 2013, 04:54, par Cecilia

    Moi je suis allée sur le site. C’est vrai qu’il est simple mais il fonctionne bien ! L’idée de réserver directement avec les hôtels sans passer par un OTA qui sont partout et qui étouffent les hôteliers me paraît bien. Maintenant Rome ne s’est pas fait en un jour et les moyens dont dispose ce groupe militant ne doivent pas être énormes mais qu’importe c’est David contre Goliath et il en faut des David pour avancer dans la vie ! Croire systématiquement comme votre journal que pour réussir il faut être vénal ou véreux me semble un peu court, voir un peu réducteur ! Laissez leur le temps d’avancer et de s’améliorer.....Je suis certaine que ce projet réussira ! A bon entendeur !

  • 10. Lettre ouverte à Hotelbiz, 27 juillet 2013, 12:18, par TH

    @Cecilia, quelques remarques :

    • Groupe militant = en fait société commerciale privée affiliée à EXPEDIA !
    • Remplacer un OTA par une entreprise commerciale privée qui ne dit pas ce qu’elle veut précisément ?
      Si vous avez retenu que sur TH il faut être véreux pour réussir, vous avez manifestement de la lecture en retard :)
  • 11. Lettre ouverte à Hotelbiz, 27 juillet 2013, 19:36, par Cecilia

    Ben voyons ! Il aurait fallu qu’ils se mettent sous le régime associatif pour vous faire plaisir ? Faut bien une structure pour avancer et une structure qui ne vous étouffe pas trop comme en France ! Tout ce que je remarque c’est que vous insistez lourdement et je vous trouve très caricatural peut être même trop cartésien comme la majorité des francais ! En clair si un projet n’est pas parfait aux yeux de tous alors il ne mérite pas d’exister. C’est tout le soucis aujourd’hui...on ne peut plus prendre aucune initiative sans perdre du temps avec des gens comme vous !

  • 12. Lettre ouverte à Hotelbiz, 27 juillet 2013, 20:35, par TH

    Une image vaut mieux que des mots alors voici la copie d’écran du moteur d’affiliation de Travelnow. Ca veut donc dire que pour combattre les OTAs, Hotelbiz partage les commissions d’Expedia. C’est sur qu’il vaut mieux ne pas être trop cartésien. Allez voir vous même sur http://www.travelnow.com/templates/420421

  • 13. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 00:51, par Alain

    Vous n’avez pas compris ! Ils sont bien plus malins et bien plus fins que vous le pensez ! Je vous explique.Vous êtes internaute, vous allez sur le site hotelbiz et vous avez le choix entre réserver un hôtel avec un NON Membre mais via une OTA ou alors réserver un hôtel avec un MEMBRE qui sont moins nombreux. Au final l’internaute trouve chaussure à son pied et les commissions (lesquelles au passage ne sont pas bien grasses) financent le portail au bénéfice des MEMBRES. Conclusion, plus il y aura de MEMBRES moins le portail se financera via un OTA et plus les MEMBRES seront privilégiés et heureux car obtenant des résas sans comissions à payer. En fait le portail pourrait aussi se promouvoir comme un outil BnB. Un petit relooking au passage et du contenu journalistique en ferait un excellent produit pour les hôteliers francais qui se sont bien fait avoir par les OTA parce que ces derniers font leur boulot à leur place. Réveillez vous !!

  • 14. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 07:52, par TH

    @Cecilia ou Alain qui ne sont que la même personne, c’est sur que là on va avoir du suivre un tel raisonnement qui consiste à récupérer 5 à 6 % sur une vente pour laquelle Expedia en a touché 19 ou 20 %.
    Cecilia ou Alain écrivent tous deux d’adresses gmail improbables depuis le même ordinateur avec la même adresse IP au Mexique. Mais là aussi, c’est nous qui n’avons rien compris.

  • 15. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 09:31, par Figadere

    .
    Ces attaques de T.H et discussions deviennent indécentes et de moins en moins constructives.
    Ce journal qui mord la main de ceux qui lui donnent à manger, ferait mieux de revoir sa copie ,si son véritable intérêt est la défense des hôteliers. On voit bien qu’il n’y a pas matière à reproche sur l’action et la politique d’hotelbiz sur l’objectif recherché. Plus de 500 hôteliers nous font confiance, nous enregistrons tous les jours de nouvelles adhésions. Des sociétés de soit- disant assistance aux hôteliers sur internet à travers TH raconte n’importe quoi, en mal bien sûr !normal cette société facture des centaines d’euros par mois, pour faire le travail qu’hotelbiz propose presque gratuitement.

  • 16. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 09:32, par Figadere

    Suite
    Mais l’action de ces personnes n’a pas beaucoup de prises sur nous, pour la bonne est simple raison qu’il n’y a rien à nous reprocher, sinon de vouloir rester indépendant, loin de toutes ces polémiques stériles, et de toutes organisations qui consistent en une association de plus, ou comité Théodule avec président, trésorier, secrétaire , cotisation annuelle etc.
    Nous nous avons mis l’ensemble des hôtels de France en ligne gratuitement, à eux de corriger les éventuelles erreurs. , Nous leurs suggérons de prendre une page d’information sur hotelbiz pour une somme annuelle modique, pour décrire plus amplement leurs établissements, et surtout mettre un lien vers leur « propre site internet « équipé d’un système de réservations en ligne en direct .
    C’est la seule façon pour que nos adhérents soient sur internet au niveau des O.T.A.
    De notre côté nous faisons le possible pour faire connaître « hotelbiz » et « portail des hôtels de France »
    Nous arrivons bien, aujourd’hui ,en tête de recherche sur google avec « portail des hotels de France) Pourquoi dire le contraire ?
    Alors de grâce, occupez- vous de vos associations qui sont supposées travailler, dans l’intérêt des hôteliers, et respectez la décision des centaines d’hôteliers qui ont donné leur confiance à hôtelbiz.

  • 17. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 09:45, par TH

    Monsieur Figadère,
    Vous avez parfaitement raison, vous arrivez bien en tête de la fameuse, unique, formidable et surtout extraordinaire requête "portail des hotels de France" sur Google. Bravo !
    Ceci dit, critiquer des sociétés qui aident (vraiment) les hôteliers à générer du chiffre d’affaires n’est pas la meilleure défense. Parmi ces sociétés, il y a sans doute des gens meilleurs et d’autres moins bons. Parmi les annuaires d’hôtels, on voit aussi le pire...

  • 18. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 10:24, par Figadere

    Le mot de "véreux ne passe pas ,Monsieur," gardez votre sang frois,
    je vous demande de retirer ce que vous avez écris !
    cordialement
    jean Figadère

  • 19. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 10:36, par TH

    Monsieur,
    Vous avez largement utilisé votre droit de réponse et vous avez largement abusé de notre patience.
    Le mot "véreux" a été utilisé ici même par votre fils ou belle-fille, alors demandez leur de modérer leurs propos la prochaine fois.

  • 20. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 15:03, par jerome

    Retour d’expérience d’un Hotel indépendant sur la cote Bretonne, adhérent de la première heure a Hotelbiz (voir mon post du 29 Aout 2012) :
    - Sur leur page d’accueil, gros lien vers les chambres d’hôtes de clé vacances... (dire que la répression des fraudes m’ont fait enlever le mot "B&B" de mes supports publicitaires pour publicité mensongère ...)
    - Sur la page d’accueil : lien vers un site de tourisme sur le Mexique (rapport avec les hotels ?) pourquoi pas Panama ?.
    - Sur la page d’accueil : lien vers un site de camping car, (rapport avec les hotels ?).
    - La section Bretagne sur Hotelbiz est en fait et surtout dans un include qui prend les 3/4 de l’écran, la page du comité regional du tourisme, donc une vitrine des gites de France (et chambres d’hotes...).
    Sauf une petite colonne a gauche ou sont listés les 22 hotels bretons adhérents...
    - Selon analytics : une visite par mois max sur mon site venant de Hotelbiz.
    Voila, et pour être franc : je regrette mes 120€. Shit happens.

  • 21. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 18:00, par Alain

    Oui tout à fait je suis l’époux de Cecilia ! Pardon de ne l’avoir pas précisé !

  • 22. Lettre ouverte à Hotelbiz, 28 juillet 2013, 18:12, par TH

    Epoux de Cecilia et fils de Jean Figadère...

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »