Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Environnement - Gestion d’énergie > Save The Beach Hotel, premier hôtel éphémère à partir de (...)
lundi 24 avril 2017

Save The Beach Hotel, premier hôtel éphémère à partir de déchets récupérés à Rome

 

Le Save The Beach Hotel est le premier hôtel-poubelle, construit entièrement à partir de déchets récupérés sur les plages européennes : boîtes de conserve, sacs en plastique, pneus, ballons de foot crevés, vieilles chaussettes,...

Cette construction originale située juste en face du Château Saint-Ange sur les bords du Tibre à Rome est l’oeuvre de l’artiste allemand HA SCHULT. Il a utilisé douze tonnes de détritus pour édifier cette structure hôtelière particulière proposant cinq chambres. « Nous vivons dans une ère poubelle et nous courons le risque de devenir nous-mêmes ordures. Est-ce vraiment le monde que nous voulons ? » philosophe l’artiste qui poursuit une démarche artistique intitulée "Trash is Art".

Il est soutenu dans sa démarche par la marque de bières mexicaine Corona qui propose là une manière originale (et déculpabilisante !) de donner une seconde vie aux nombreuses cannettes et bouteilles de bière qui jonchent trop souvent nos belles plages européennes.

Alors, coup publicitaire ou réel souci pour l’environnement ? La marque lance toutefois le débat. « Si nous ne faisons rien aujourd’hui, voilà à quoi ressembleront nos vacances dans le futur ».

Le projet s’inscrit dans une campagne plus globale au cours de laquelle les internautes sont amenés à choisir la prochaine plage nettoyée qui donnera lieu à une nouvelle création.

Save The Beach Hotel, premier hôtel éphémère à partir de déchets récupérés à Rome

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/591 vers sa source ou le lien http://suiv.me/591.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »