Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Étude Image et Attractivité de la destination Paris (...)
mercredi 26 avril 2017

Communiqué : Étude Image et Attractivité de la destination Paris Île-de-France - Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France

 

2016, une année délicate pour le tourisme !

Année marquée par les attentats, les mouvements sociaux et les inondations, les professionnels du tourisme francilien ont accueilli 1,9 million de touristes français et internationaux en moins tous modes d’hébergements confondus par rapport à 2015. Cette diminution a entraîné un manque à gagner de 1,6 milliard d’euros.

Lancement d’une étude sur l’image et l’attractivité de la destination
Dans ce contexte, le CRT Paris Île-de-France, en partenariat avec Atout France et l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris, a souhaité, dans le cadre du plan de relance, mettre en place une étude sur l’image et l’attractivité de la destination auprès des repeaters.

Cette étude, réalisée auprès des Français et de 12 clientèles internationales (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas, Suisse, Etats-Unis, Canada, Japon, Chine et Corée du Sud), s’est tenue en février et mixait les approches qualitatives et quantitatives. Au total, ce sont près de 7 000 touristes qui ont ainsi été interrogés.

Au sein des repeaters, deux cibles ont été isolées à savoir les intentionnistes qui ont une probabilité d’intention de revisite comprise entre 8 et 10 et les réfractaires dont la probabilité d’intention de revisite est de 0 à 2.

Principaux enseignements : les prix et l’insécurité pénalisent Paris Île-de-France
Deux freins principaux à la revisite de la destination Paris Île-de-France ont été identifiés par les touristes. Il s’agit des prix/de la notion de budget et de l’insécurité globale comprenant à la fois les attentats mais également la petite délinquance marquée par les pickpockets et les agressions. Ces freins sont les mêmes pour les intentionnistes et les réfractaires, avec bien sûr, des chiffres plus élevés côté réfractaires.

Les prix notamment ceux relatifs aux hébergements, à la restauration et aux sorties sont les plus critiqués particulièrement par les Français, Belges et Espagnols. Les touristes internationaux sont, en revanche, plus sensibles aux questions d’insécurité : les risques d’attentats sont particulièrement craints des Japonais, les quartiers dangereux des Chinois, quant aux Coréens, ils sont sensibles à l’ensemble de ces problématiques. Parmi les Européens, les Suisses sont également sensibles aux risques d’attentats et les Français évoquent très souvent les pickpockets.

D’autres types de freins sont également mis en avant mais de manière secondaire. Il s’agit principalement du risque de grève, des difficultés à trouver un hébergement à certaines périodes, des files d’attentes, de la pollution, de la saleté, du bruit ou encore du manque d’amabilité des Franciliens.

Des réponses immédiates : offres promotionnelles et réassurance
Une analyse croisée des clientèles en fonction de leur intention de revisite et du type de frein principal permet d’identifier des leviers d’actions spécifiques.

Pour les Français, les Belges et les Néerlandais, chez qui le prix est un frein supérieur à l’insécurité, il convient de mettre en place une communication axée sur les offres promotionnelles. Les Canadiens appartiennent également à ce groupe mais leurs intentions de revisites plus faibles en font un marché plus difficile à travailler.

A contrario, les marchés à rassurer en priorité sur la sécurité pour les faire revenir sont les Chinois qui sont fortement intentionnistes ainsi que les Suisses et les Italiens. Enfin, les clientèles pour qui les deux types de freins sont aussi importants et pour lesquelles il convient de mixer les actions à développer, composées d’un premier groupe plus intentionnistes (Américains, Espagnols et Sud-Coréens) et d’un autre qui l’est moins (Britanniques et Allemands).

Des actions correctives à moyen terme : renouvellement des parcours de visites, déclinaison innovante des thématiques fortes de la destination, qualité et personnalisation des services
D’autres pistes d’actions sont liées à la nécessité de renouveler le parcours de visites pour montrer une destination inédite. Les repeaters, certes apprécient de revisiter les lieux qu’ils connaissent déjà, mais souhaitent également sortir des sentiers battus. Les offres proposant de nouveaux parcours de visites et des informations personnalisées pour réaliser un séjour sur mesure sont très appréciées.

Les visites de coulisses de lieux emblématiques, les visites guidées en compagnie d’habitants, le Paris des Parisiens ou les lieux éphémères sont autant de pistes à explorer et faire connaître. En outre, les thématiques plus classiques, points forts de la destination, telles que le romantisme, la mode, le luxe, le shopping, la gastronomie, la vie nocturne, l’art contemporain ou encore l’événementiel attirent également les repeaters et doivent être déclinées et valorisées différemment.

Sur la thématique de la gastronomie, il s’agit par exemple de mettre en valeur les marchés ou la rencontre avec de grands chefs. Pour la vie nocturne, les touristes apprécieraient de se rendre dans les musées et commerces le soir ou la nuit. Sur la thématique de la mode, le luxe et le shopping, il s’agit d’avoir accès à des lieux privilégiés et de pouvoir acheter des marques recherchées. Enfin, les événements qu’ils soient sportifs ou culturels, de même que les festivals sont autant d’occasions de donner envie aux touristes de revenir.

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/7742 vers sa source ou le lien http://suiv.me/7742.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »