Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Bilan du Hacking de l’Hôtel de Ville : 1162 startups (...)
samedi 27 mai 2017

Communiqué : Bilan du Hacking de l’Hôtel de Ville : 1162 startups réunies autour de Paris 2024

 

Anne Hidalgo a confié jeudi 16 mars les clés de l’Hôtel de Ville à 1162 startups pour la 3e édition du « Hacking de l’Hôtel de Ville ». Cet événement, qui incluait le plus grand meetup de startups au monde, a fédéré près de 4000 participants, de 70 nationalités, autour de l’innovation sportive et de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Anne Hidalgo et son adjoint Jean-Louis Missika, ont confié jeudi pour la troisième année consécutive les clés de l’Hôtel de Ville aux startups, pour une grande journée de rencontres et d’échanges dédiée à l’innovation.

Un Hacking résolument tourné vers Paris 2024
Cette édition s’est avérée un véritable succès : près de 4000 participants, de 70 nationalités, se sont approprié l’Hôtel de Ville tout au long de la journée, représentant 1162 startups et plusieurs centaines d’experts, investisseurs et grands comptes. Relayé massivement avec le hashtag #HackingParis2024, l’événement a touché 29,2 millions de personnes sur les réseaux sociaux.

Cette édition, portée par Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris, était résolument tournée vers les opportunités que l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques est en capacité de créer dans tous les secteurs : le sport, mais aussi l’urbanisme, l’environnement, les transports, la logistique, le tourisme, la santé, l’alimentation ou encore la culture.

« Les startups ont enchaîné les ateliers, les speed-meeting, les présentations devant des investisseurs français et étrangers en vue de réaliser des levées de fonds, ainsi que les démonstrations de leurs solutions. Plus de 3 200 rendez-vous ont été organisés ! A l’occasion du Reverse Business Pitch, startups et grandes entreprises ont inversé leurs rôles le temps d’une session unique de pitchs. Chaque grand compte a ainsi présenté ses stratégies et ses objectifs de collaborations commerciales aux 150 startups présentes », précise Loïc Dosseur, co-directeur général de Paris&Co.

« L’innovation parisienne est un atout pour les Jeux »
« Paris est la ville européenne où se créent le plus de startups : plus de 1 500 par an ! Ces dix dernières années, Paris a investi plus d’1Md€ dans l’innovation. La ville compte 60 incubateurs et 15 en projet, 80 espaces de coworking et 23 fablabs. En 2016, nous avons ouvert Le Cargo, plus grand incubateur d’Europe, et le Tremplin, premier incubateur situé au cœur d’un stade. Cet été, j’inaugurerai aussi Station F, plus grand incubateur au monde », a rappelé Anne Hidalgo lors de cet événement.

« Cet écosystème exceptionnel, fondé sur le partage et l’entraide, est un atout pour la candidature de Paris 2024, car il va nous aider à inventer des solutions nouvelles qui bénéficieront aux sportifs et aux délégations, aux visiteurs et aux sponsors. Ce Hacking a démontré une nouvelle fois le formidable potentiel et les nombreuses opportunités économiques que représenterait l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris », souligne la Maire de Paris.

« Les Jeux ont lieu dans 7 ans, une éternité à l’échelle d’une startup et un temps relativement court pour une collectivité. C’est là que réside le défi à relever : mobiliser dès à présent l’écosystème de l’innovation pour réaliser de grands projets urbains innovants, durables et inclusifs. Nous devons réinventer les Jeux pour qu’une fois révolu le temps de la compétition et de la célébration, ils laissent derrière eux un héritage dont les Parisiennes et les Parisiens pourront se saisir. Grâce au Hacking, le mouvement est désormais lancé : Paris 2024 sera le laboratoire de l’innovation française », explique Jean-Louis Missika, adjoint en charge de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité.

Pour Jean-François Martins, adjoint en charge des sports et du tourisme, « des Jeux innovants, ce n’est pas seulement du sport mais aussi de l’accueil du public, des services à la personne, des enjeux d’accessibilité, d’éco construction, des médias… et nous avons besoin de l’énergie et la créativité des start-ups pour réussir des évènements qui s’organisent maintenant. Même s’il y a 7 ans jusqu’à Paris2024, c’est aujourd’hui en matière d’innovation ».

Paris prête à organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques
La Ville de Paris mène depuis plusieurs années une politique très ambitieuse en faveur des startups, qui lui a permis de devenir l’une des places majeures dans le monde pour innover. Paris se positionne régulièrement en tête des classements internationaux en compagnie de villes telles que San Francisco ou Londres. Elle est aussi la première ville européenne pour l’accueil de startups. Elle compte plus de 130.000m² d’incubateurs, qui les accompagnent au quotidien dans leur développement, avec des outils financiers adaptés et la mise en place de programmes associant de très nombreuses grandes entreprises.

Etienne Thobois, directeur général du comité de précandidature : « L’innovation et la créativité sont au cœur de la réussite de tout projet majeur. Nous devons travailler ensemble avec différents vecteurs d’innovation en pointe car les Jeux Olympiques et Paralympiques exigent des réflexions et des solutions novatrices à tous les niveaux : planification, organisation et réalisation. Avec le soutien de la candidature par la communauté tech de Paris, Paris 2024 est dans une position extraordinaire pour porter les Jeux au niveau suivant, nous permettant de réaliser une fête spectaculaire qui capte l’imagination de la prochaine génération, mêlant passion, détermination et innovation. »

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/7618 vers sa source ou le lien http://suiv.me/7618.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »