Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Chambre & équipement > Des acariens risquent de coûter 10 millions de dollars à (...)
dimanche 28 mai 2017

Des acariens risquent de coûter 10 millions de dollars à l’Hôtel The Waldorf Astoria de New York

 

Tremblement de terre pour The Waldorf Astoria New York : il fait face pour la troisième fois à des poursuites judiciaires de la part d’un client qui affirme avoir été ravagé par des acariens pendant sa nuitée dans le mythique hôtel. Le docteur Svetlana Tendler a séjourné à l’hôtel en famille en août 2007. Ce fût le premier cas de morsure d’acarien au Waldorf Astoria New York. Selon Gothamist, elle réclame désormais 10 millions de dollars à l’hôtel pour compenser ce que les acariens lui ont fait en affirmant qu’elle doit avoir recours à la chirurgie esthétique.

Selon son avocate, Irina Lust, sa cliente aurait patienté trois ans avant d’entreprendre ses poursuites car elle comptait sur l’hôtel pour la dédommager sans qu’elle ait recours à une procédure légale, et également pour lutter contre ce problème, et pour éliminer les acariens dans la mesure du possible. Selon la plainte, Svetlana Tendler souffrait de marques rouges, irritantes, enflammées, gonflées et qui la démangeaient sur tout le corps, résultant d’une réaction allergique qui lui a causé une « sérieuse infection et de lésions cicatricielles très importantes ». La prise prolongée de médicaments, au-delà des frais engendrés, a conduit à une infection, et a provoqué des dégâts esthétiques sur tout son corps. La plaignante demande donc à l’hôtel de couvrir ses frais médicaux, et la chirurgie à laquelle elle souhaite recourir.

Selon l’avocate, la cliente a prévenu l’hôtel de ces problèmes d’acariens dès le deuxième jour de son séjour, en montrant au manager une des créatures dans une tasse !!! Résultat : une remise sur le séjour, une photo souvenir des morsures, et des excuses… Quelques jours plus tard, la cliente a reçu un courrier de l’hôtel assurant qu’il n’y avait pas d’acariens dans leur chambre. Elle n’a dès lors plus reçu de nouvelles du palace.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://www.tendancehotellerie.fr/article1048

Hôtel The Waldorf Astoria New York

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/1048 vers sa source ou le lien http://suiv.me/1048.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Les commentaires

  • 1. Comment lutter contre ces " punaises de lits " ?, 18 janvier 2011, 10:45, par TH

    La lutte débute par une identification formelle de l’insecte : Cimex lectularius ; puis, une recherche minutieuse et systématique de tous les sites de repos. Lors de fortes propagations une odeur « acre » peut-être reconnaissable. S’équiper d’une lampe de poche et d’une loupe est indispensable. Chambres à coucher et salon avec canapé pour la télévision sont les pièces principalement ciblées. Ensuite, rechercher dans les recoins suivants : matelas : cordon, étiquette de la marque, orifice d’aération, attaches des sangles…structure du lit et objets proches etc.

    La lutte sans utilisation d’insecticide est fortement conseillée voire primordiale pour diminuer et supprimer au maximum la charge parasitaire d’un lieu. Ces méthodes, présentent comme avantage de ne pas mettre en place de résistance. Elles peuvent être utilisées conjointement : aspiration avec l’embout de l’aspirateur, des œufs, des jeunes et des adultes. L’aspirateur ne tue pas l’insecte qui peut alors ressortir quelques heures plus tard. Le conduit d’aspirateur devra être nettoyé et le sac obturé dans un sac plastique et jeté dans une poubelle extérieure pour éviter toute autre contamination.
    La congélation à -20°C doit durer minimum 48h selon la taille de l’objet ; le lavage à la machine doit être pratiqué à plus de 55°C ; le nettoyage vapeur à 120°C, détruit tous les stades de punaises au niveau des recoins ou des tissus d’ameublement ; le nettoyage haute pression ou à la brosse seront à associer à l’aspirateur ou à un grand nettoyage du sol. La restauration des lieux s’impose la plupart du temps.

    La lutte chimique peut être pratiquée dans tous les cas. Le site devra être traité par un professionnel qui interviendra 2 fois au minimum à environ 2 semaines d’intervalle. Mais la lutte doit être adaptée au lieu. Pour de très forte infestation, aucun professionnel de la désinsectisation ne peut raisonnablement faire face sans un soutien logistique et financier de grande échelle associant les responsables du bâtiment.

    Source : CHU Nice

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »