Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Chaînes hôtelières > Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (...)
vendredi 24 mars 2017

Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web

0
 

Décidément l’ex-trublion du conseil d’administration a bien changé depuis qu’il a pris la présidence du groupe : sous la houlette de de Sébastien Bazin, le groupe se dépoussière et retrouve (enfin) de l’audace.

Dans le monde de l’Internet, l’audace est la première qualité indispensable. La seconde est de savoir ne pas s’entêter quand quelque chose ne fonctionne pas. Autant le groupe Accor fait preuve d’audace et d’inventivité depuis quelques mois, autant la seconde qualité indispensable est impossible à évaluer à ce stade.

La scénarisation du changement de nom, au delà du fait de flatter ses actionnaires, permet au groupe AccorHotels de faire passer le message simple : AccorHotels est un groupe hôtelier et surtout est très fier de l’être. Cri du cœur ou coup marketing, penchons pour le premier.

Cette scénarisation qui coïncide parfaitement avec le lancement de la nouvelle stratégie digitale du groupe donne à AccorHotels le côté sympathique du grand frère qui va aider ses petits frères face à la bande de méchants qui les attendent à la sortie du collège. Quel dommage qu’il ait fallu attendre mi-2015 pour qu’Accor se souvienne qu’il n’est pas seul face aux nouveaux dictateurs du web. Le fait d’intégrer des indépendants est-il un coup de pub ou un réel changement de stratégie ? Difficile à savoir aujourd’hui. Laissons leur cependant le bénéfice du doute...

Difficile à ce stade de connaître le contour précis de la relation qui liera les hôtels indépendants présents sur les plateformes web et mobiles AccorHotels. Ce qui paraît important, c’est qu’Accor rappelle le point primordial de la visite de l’hôtel : avant d’être mis en ligne, un hôtel indépendant fera l’objet d’une visite. La crédibilité de cette nouvelle stratégie impose de proposer de la qualité. Que va-t-il advenir des hôtels vieillissants du groupe sur ces plateformes ? Voici une question intéressante...

Il est dommage que la note TripAdvisor soit un critère de choix car dans une ville concurrentielle comme Paris, personne ne peut affirmer que chacun des 100 premiers du classement TripAdvisor y mérite sa place : les hôtels ayant miraculeusement et subitement reçu des avis par centaines, bons évidemment, se comptent sur plusieurs mains... Ceci dit, face à la passoire TripAdvisor, ne pas abuser d’un système aussi pernicieux serait presque une erreur stratégique pour un indépendant : tant que TripAdvisor gagne du pognon, peu importe si les dés sont truqués puisque de toute façon c’est le casino tout entier qui est une mascarade.

Les détails de l’adhésion au système de fidélité ou au programme corporate du groupe sont encore inconnus à ce stade.

AccorHotels a décidé de limiter la quantité d’indépendants sur son site ? Et alors, c’est son site ! Vouloir offrir un panel de qualité paraît un principe de bon sens, là où les OTAs sont de véritables passoires et laissent passer y compris les pires cloaques. A cet égard le communiqué de presse de l’UMIH fait rire ou pleurer : en revendiquant la présence de TOUTE l’hôtellerie française, y compris les mauvais, on nivelle par le bas. Quand on sait que l’UMIH dépend financièrement d’Accor et dans de fortes proportions, quel poids peut peser l’UMIH sur Accor ?

Rendez-vous dans quelques jours ou semaines avec des détails pratiques sur la relation indépendant-AccorHotels. En effet, ce n’est pas parce qu’Accor s’est enfin souvenu qu’il avait des petits frères que tout va forcément bien se passer : on ne chasse pas les mauvaises habitudes du jour au lendemain !

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4900

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/4900 vers sa source ou le lien http://suiv.me/4900.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
0
 

Les commentaires

  • 1. Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web, 4 juin 2015, 12:42, par bm

    Ne risquent-ils pas en intégrant les "bons" indépendants, parfois moins chers que leurs propres établissements dans les villes de province, de s’auto cannibaliser des ventes et de ce fait de tirer une balle dans le pied de leurs propres hôtels ? Ou là aussi, opéreront-ils une sélection non visible pour ne pas se mettre en péril....

    Comme vous l’écrivez, wait and see pour les conditions qui seront imposées...

  • 2. Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web, 4 juin 2015, 16:46, par Olivier Robinet

    smart, efficace, superbe stratégie !

  • 3. Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web, 5 juin 2015, 15:43, par JackA

    Vive ceux qui croient tout savoir depuis leur ordinateur, sans être hôtelier, sans connaissances juridiques, avec du superficiel, des préjugés et des contre-vérités, en tapant toujours sur les mêmes avec une rage bornée pour exister. Qui défend mon intérêt à moi, petit hôtelier indépendant d’une zone rurale, qui ne suis pas un "mauvais" mais pas situé dans une des places de marché identifiées par accorhotels.com ? J’aimerais pourtant moi aussi bénéficier de la dynamique de cette nouvelle plateforme, seule plateforme hôtelière qui a une réelle chance de marcher. "Nivellement par le bas" de référencer tout le parc hôtelier ? Mais le consommateur fera, comme sur Booking, sa sélection en fonction des avis clients (trouvés malheureusement sur Tripadvisor donc non représentatifs puisque provenant d’1% de nos clients en moyenne) !! Alors, qui défend ma visibilité on-line ? Certainement pas ce journaliste, qui défend plutôt la sienne !

  • 4. Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web, 5 juin 2015, 16:23, par Guilain Denisselle

    Monsieur, ne m’insultez pas en me traitant de journaliste. Être journaliste aujourd’hui, c’est ne pas connaître les dossiers et ne pas vérifier ses sources. Personne ne peut dire que je ne connais pas mes dossiers.

    Et oui, insérer TOUS les hôtels français, y compris les quelques centaines (milliers ?) de moribonds qui sont déjà en état de mort cérébrale, serait une erreur monumentale pour Accor, en tous les cas à ce stade.

    Croire aux miracles ne sert pas à grand chose, sinon à faire travailler les fabriques de cierges et de mouchoirs. Ce n’est pas parce qu’Accor a décidé de se battre qu’il va gagner la bataille ni la guerre. Accor peut reprendre quelques parts de marché tout au plus, mais certainement pas mettre Booking à la porte.

    Ni Booking, ni Accor, ni aucun dieu ne peuvent aider à remplir les zones rurales. Les formes alternatives d’hébergement se sont accaparées le peu de clients dont votre zone dispose, tuant au passage bon nombre d’hôtels. Pour augmenter le nombre de clients, il faudrait donc travailler localement pour dynamiser la destination. Travailler avec ses voisins ? Voici donc une idée saugrenue...

  • 5. Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web, 5 juin 2015, 17:44, par jackA

    Ce qui est sur Monsieur le non-journaliste est que vous semblez bien savoir tout mieux que tout le monde et donner de belles leçons ! Bien vous en fasse si vous réussissez à convaincre les gens avec autant d’erreurs de fond, de préjugés, d’aigreur et de désinformation ! "Rien n’est plus dangereux que la certitude d’avoir raison."

  • 6. Le groupe Accor change de nom et se lance dans la (re)conquête du web, 5 juin 2015, 21:01, par Guilain Denisselle

    Quel que ce soit le support, ce sont toujours les "forumiens" anonymes les plus virulents.

    Critiquer celui qui signe de son nom en se réfugiant derrière un pseudo et une adresse email valide mais aussi intraçable qu’un "toto1515@..." est pourtant une des choses que les hôteliers reprochent à un certain trip...

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »