Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Expedia achète Orbitz pour 1,4 milliard d’euros
lundi 1er mai 2017

Expedia achète Orbitz pour 1,4 milliard d’euros

 

La boucle est bouclée et le marché est désormais bicéphale : Priceline d’un côté avec sa marque phare Booking.com et de l’autre Expedia qui concentre une multitude de marques qui se sont toutes créées leur propre clientèle et leur marché, loisirs ou affaires.

Dans la guerre des comparateurs, Expedia valorise plutôt bien son métamoteur mono-métier (hôtel uniquement) Trivago alors que Priceline ne fait pas faire de miracles avec son métamoteur multi-métier Kayak.

Orbitz dernier mastodonte survivant vient donc de se vendre à Expedia pour 1,6 milliard de dollars, soit environ 1,4 Mds d’€, à raison de 12 $ l’action, soit un bonus de 29 % par rapport au cours moyen des 5 derniers jours de cotation.

Expedia enrichit donc son portefeuille des marques Ebookers, Hotelclub.com, Ratestogo.com, Cheaptickets.com, Asia-hotels.com sans oublier la branche voyages d’affaires d’Orbitz présente essentiellement sur l’Amérique du Nord. C’est quelques semaines après Travelocity (cf. article de janvier) et quelques mois après Wotif (cf. article de juillet).

Nul doute que la bataille de titans qu’Expedia est en train de livrer sera intéressante à suivre. En tous les cas, Expedia semble mieux armé sur les plans marketing et technologie que Priceline.

A la lecture des comptes rendus aux actionnaires, Priceline avait déjà anticipé d’éventuels revers et c’est dans cet esprit que la marque phare de Priceline, Booking.com, semble vouloir se positionner aux côtés des hôteliers en devenant leur partenaire technologique au quotidien au lieu de n’être qu’un seul canal de vente, même puissant. Mieux vaut manger moins mais sur une plus grosse part des ventes et que l’hôtel va tout faire pour augmenter, plutôt que gagner beaucoup sur une part que l’hôtelier va tout faire pour limiter.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4558

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/4558 vers sa source ou le lien http://suiv.me/4558.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »