Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > Taxe de séjour à Paris : facturation au réel au 1er (...)
vendredi 24 mars 2017

Taxe de séjour à Paris : facturation au réel au 1er juillet 2015

0
 

C’est au tout dernier moment que les élus du Conseil de Paris ont finalement adopté un amendement visant à instaurer la taxe de séjour au réel pour les hôtels, comme le demandaient d’ailleurs tous les syndicats hôteliers.

Pour les hôtels qui facturaient déjà la taxe de séjour en supplément du séjour et en toute illégalité (et oui la taxe était au forfait, donc non répercutée au client), il leur suffira désormais de déclarer l’intégralité des sommes collectées. Pour ceux qui respectaient la loi, ils devront ajouter une ligne "taxe de séjour" sur la facture de leurs clients.

Le point à retenir est cependant le fait que les plateformes d’hébergement type AirBnB devront collecter la taxe de séjour, mettant sur un pied d’égalité les différentes formes d’hébergement.

Quant au prix de la taxe de séjour, les plaintes ressemblent plus à des jérémiades qu’à un véritable problème. 1,5 € en catégorie 3* où les prix oscillent entre 100 et 200 € la nuit ne paraît pas exorbitant. 0,90 € en 2* où les prix oscillent entre 70 et 150 €, là également pas de panique. Quant aux 4 € en 5* et Palace, la taxe ne devrait pas vider ces établissements.

Côté mairie, cette nouvelle manne financière va-t-elle réellement servir à l’accueil des touristes car c’est bien là le principe fondateur de la taxe de séjour...

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4560

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien http://suiv.me/4560 vers sa source ou le lien http://suiv.me/4560.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
0
 

Les commentaires

  • 1. Taxe de séjour à Paris : facturation au réel au 1er juillet 2015, 16 février 2015, 07:15, par Frédéric

    Dans notre région, la taxe de séjour est au forfait.
    Elle a été instituée il y a quelques années, pour mieux abuser des hébergeurs de part son mode de calcul très compliqué et très aléatoire.
    C’est une taxe de la médiocrité et du non tourisme
    Taxe totalement injuste, inadaptée, voir illégale car :
    Que l’établissement soit plein ou vide il paye comme même.
    Il est impossible d’exonérer certains clients comme les mineurs, les handicapés ....
    Et pou finir, il y a de la TVA sur cette taxe.
    C’est en réalité une nouvelle taxe foncière déguisée, une honte !

  • 2. Taxe de séjour à Paris : facturation au réel au 1er juillet 2015, 2 juillet 2015, 19:23, par lna

    Personne pour parler du "braquage" de la mairie de Paris du 1er mars au 30 juin ??
    Taxe de séjour encore au forfait ........ mais avec les nouveaux tarifs !!

    Perso, pour l’année 2014 = 1554 euros
    et pour les 6 premiers mois de 2015 = 3320 euros

    Chercher l’erreur Mme HIDALGO, facile d’entreprendre de grandes choses en taxant à tout va. Vraiment encore l’impression de m’être fait avoir !!

  • 3. Taxe de séjour à Paris : facturation au réel au 1er juillet 2015, 25 août 2015, 11:03, par Dumez

    Airbnb collectera la taxe de séjour à Paris à partir du 1er Octobre 2015

    Voici un mail envoyé ce matin par Airbnb

    Quelques remarques perso en vrac :

    - 0,83 euros par nuit et par voyageur est forfaitaire. Impossible d’exonérer les mineurs (Airbnb ne gère pas cette info lors de la réservation), taux situé entre le 2 étoiles (0,78 euro) et le 3 étoiles (1 euro) quel que soit le niveau de confort de l’appartement.
    - la banlieue n’est pas concernée
    - il serait intéressant de savoir si Airbnb transmet à la Mairie de Paris chaque mois un état global (x nuitées donc y euros) ou bien un état détaillé (M. Martin propriétaire du logement au x rue St Antoine a vendu ce mois z nuitées) permettant à l’état de recouper taxe séjour / foncier / revenus. Je mets ma main à couper que c’est l’état global qui est retenu (pour rappel Airbnb ne collecte même pas les adresses des propriétaires !)

    A suivre !
    **********************************

    Nous sommes heureux de vous annoncer qu’à partir du 1er octobre 2015, Airbnb collectera la taxe de séjour pour le compte des hôtes directement auprès des voyageurs, et la reversera à la Commune. Ainsi, vos démarches en seront simplifiées !

    Cette collecte de la taxe de séjour en votre nom n’affecte pas le montant des paiements que vous recevrez. Vous continuerez, comme avant, à percevoir le montant correspondant aux locations effectuées moins les frais de services standards d’Airbnb.

    Ce qui va changer :
    Pour les réservations effectuées à Paris à partir du 1er octobre 2015, une nouvelle ligne apparaîtra sur le reçu de vos voyageurs d’un montant de 0,83 euros par nuit et par voyageur ; il s’agit du tarif correspondant à la catégorie “meublés touristiques non classés”. Il inclut la taxe municipale et la taxe départementale. Cette taxe viendra automatiquement s’ajouter au montant de la réservation effectuée par vos voyageurs séjournant à Paris.
    Nos hôtes dont le logement relève d’une autre catégorie d’hébergement doivent se renseigner auprès de leur commune de l’éventuel montant supplémentaire de taxe de séjour qu’ils pourraient être amenés à collecter et à reverser.
    Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la Mairie de Paris et sur le site de l’Administration francaise, ici et ici.

    Si vous collectiez d’ores et déjà la taxe de séjour pour le compte de vos voyageurs Airbnb à Paris, vous devrez cesser de le faire pour les réservations effectuées sur la plateforme Airbnb à partir du 1er octobre 2015.

    Afin d’éviter tout doute, cette notification concerne la taxe de séjour qui s’applique aux nuitées effectuées par les voyageurs ayant réservé leur séjour à Paris sur Airbnb. La ville de Paris inclut 20 arrondissements (codes postaux 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 75008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75116, 75017, 75018, 75019 et 75020).

    Nos hôtes ont la responsabilité de se renseigner sur toutes autres obligations fiscales qu’ils pourraient avoir. Pour en savoir plus sur la fiscalité, rendez-vous sur la page de notre Centre d’aide ainsi que sur notre page Hébergement responsable pour la France.

    En particulier, les revenus générés via Airbnb peuvent être soumis, entre autres, à l’impôt sur le revenu devant faire l’objet d’une déclaration. Vous trouverez des informations sur le site de l’Administration française, ici et ici.

    Afin que vous disposiez de toutes les informations nécessaires, vous trouverez un récapitulatif de vos revenus bruts générés via Airbnb par période sur votre compte personnel (Compte / Historique des transactions / Revenus bruts).

    La Communauté Airbnb bénéficie à l’économie locale de Paris, et cette initiative va encore renforcer cet impact positif sur la ville. Nous sommes ravis de continuer à contribuer à faire de Paris une destination encore plus accueillante pour les voyageurs du monde entier.
    Cordialement,
    L’équipe Airbnb

  •  
     

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »