Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
samedi 21 janvier 2017

Traffic Makers

0

Traffic Makers
19 rue de Sèvres
92100 Boulogne-Billancourt, France
Tél. : +33 (0)7 82 59 92 78 & +33 (0)6 20 14 65 11
Email
Site web

Etre absent du web pour un hôtelier revient à laisser « les clés » de sa présence en ligne à des intermédiaires qui pourront tirer parti de son nom et de ses activités. Voici dans les grandes lignes, les premières étapes (les plus indispensables) d’intervention d’un client hôtelier type. Cependant, chaque prestation est délivrée sur mesure, en fonction des caractéristiques et des objectifs qui sont propres à chacun de nos clients.

- Audit de site : analyse des facteurs bloquants.
Nos outils dédiés permettent de mettre en relief tous les problèmes d’ordre technique (dans le code source du site) limitant ou empêchant le site d’être apprécié à sa juste valeur par Google et les autres moteurs de recherche. Beaucoup d’agences de création de sites web n’intègrent pas certaines contraintes importantes pour leur permettre une bonne visibilité. Nous reprenons point par point tous les facteurs bloquants remontés par l’outil (souvent plusieurs centaines) et les corrigeons, jusqu’à ne plus en trouver.

- Améliorations sémantiques : hiérarchisation des contenus.
La plupart des sites web ne respectent pas parfaitement les consignes fournies par les moteurs de recherche, qui leur permettent de caractériser au mieux l’activité d’un site. Il existe au sein des pages, des zones dites « chaudes », qui servent à y inclure les expressions-clés les plus stratégiques d’un site. Ces expressions-clés ont pour vocation de renvoyer l’internaute vers ledit site, lorsqu’il les requête dans Google (ou autre moteur de recherche). Il faut procéder à la structuration de ces contenus dans le respect d’un certain nombre de bonnes pratiques, fournies par les guidelines de Google et des agences expertes dans le testing de ces pratiques. Sur-optimiser ou mal optimiser ces « zones chaudes » revient à s’exposer, à l’inverse, à des pénalités pour contenus de type « SPAM ». Bien évidemment, ce n’est pas si simple, mais on a là une bonne idée de l’approche globale. Il faut par exemple éviter, autant que possible, de dupliquer du texte à l’identique dans différents emplacements du site (sauf à l’indiquer expressément dans le code source) ou encore « baliser » les pages à l’aide d’outils fournis par Google, Yahoo, Bing..., pour les aider à trouver certaines informations importantes, comme le numéro de téléphone, l’adresse, les avis des anciens clients… et ainsi permettre aux moteurs de recherche de fournir directement ces informations dans les pages de résultats.

- Augmentation de la popularité : optimiser le « net-linking ».
Les moteurs de recherche modernes utilisent des algorithmes très complexes pour délivrer, dans leurs pages de résultats, les sites les plus pertinents en fonction des recherches des internautes. Pour cela, aujourd’hui plus de 200 critères sont considérés par les moteurs pour noter la qualité d’un site. Parmi eux, le nombre et la qualité des « backlinks », les liens présents sur des sites tiers mais renvoyant vers le site de notre client hôtelier. En théorie, plus un site web est cité (par le biais de liens) sur la toile, plus il doit être populaire. Travailler à la multiplication de ces liens revient à stimuler l’indice de popularité du site. Là encore, la notion de qualité de ces liens est prépondérante car un linking mal maîtrisé peut entraîner des sanctions de la part des moteurs de recherche, aux conséquences parfois gravissimes pour le site visé : déclassement, voire bannissement pur et simple du site des index des moteurs de recherche…

- Fidélisation et médias sociaux : pérenniser l’expérience.
La pratique diffère beaucoup selon les besoins et objectifs de chaque hôtelier, aussi il est compliqué de la généraliser. Il faut surtout retenir qu’il existe des stratégies pour reprendre la parole avec ses clients, en dehors du cycle classique de vente. L’objectif est de renforcer son image de marque, inviter un ancien client à revenir (sans intermédiaire !) et à témoigner de son expérience autour de lui. Nous utilisons pour cela l’e-mailing et les réseaux sociaux principalement. Un autre espace important pour communiquer avec ses anciens clients réside dans les espaces de commentaires, sur le site de l’hôtel, sur Facebook ou encore sur le site des intermédiaires et OTAs. Nous conseillons nos clients sur les meilleures stratégies à adopter pour soigner au mieux leur réputation en ligne.

- Liens sponsorisés : reprendre sa place.
Les intermédiaires du secteur hôtelier sont les acheteurs les plus importants au monde de liens sponsorisés chez Google.
Leurs volumes d’achats se comptent en milliards d’euros par an. Ceux-ci n’hésitent pas à investir fortement sur les noms de leurs clients hôteliers, se plaçant de fait en concurrence avec ceux-ci. Il existe des solutions éprouvées et efficaces pour réapparaître en bonne place, sur son nom propre et pour un coût maîtrisé, dans la partie « sponsorisée » des pages de résultat de Google. Bien sélectionner et segmenter les mots-clés sur lesquels investir, ajouter le plus d’extensions d’annonces possibles et exclure les mots-clés susceptibles de générer du trafic de mauvaise qualité sont les conditions nécessaires pour des campagnes réussies. Certains de nos clients actuels peuvent se prévaloir d’un ROI supérieur à 30, c’est à dire que ceux-ci ont obtenu un chiffre d’affaire plus de 30 fois supérieur aux montants engagés pour l’achat d’espace publicitaire. Autrement dit, quand la plupart des intermédiaires demandent un taux de commission compris entre 15 et 30%, nous délivrons des campagnes dont le taux de frais de gestion peut rester en-deçà de 4%. A titre d’information, ce taux n’a historiquement jamais excédé 11% au global pour l’ensemble des campagnes que nous avons menées.

Ecosystème à 360° d’un site web hotellier

 
0
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

Pour compléter votre fiche annuaire, cliquez ici

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »